22 juil. 2013

Trail des passerelles du Monteynard 16km

Cette belle course fut pour moi comme un bonbon sucré et appétissant mais très amer dedans, beau et sucré car des paysages sublimes, une organisation top, des paysages sublimes, de supers bénévoles, des paysages sublimes (comment ça je me répète??) et très amer car.....moi.....pas les jambes, pas de jus, rien....je pourrais mettre ça sur le compte de la chaleur, l'orage de la nuit, le concert avec sa grande chanteuse de la nuit mais non c'est juste que j'ai été pas bonne et le manque d'entrainement a montré là ces limites!




Tout avait bien commencé la veille, pas l'ombre d'un bouchon en ce grand week end estival (bon on a bien visité la campagne lyonnaise par contre!), l'arrivée à Treffort avec ce lac magnifique, le retrouvage (oui c'est mon CR je dis qu'est ce que je veux!) des copines au camping, le beau temps!  Bref un week end qui s'annonce bien! Toujours de bons fous rire avec le montage de tente, le "bon" concert, l'orage (rire jaune quand même sous la toile de tente!)

le gang des nouilles!


sympa les orages en camping!
Dimanche matin réveil aux aurores ou presque et prépa tranquillou des courses à venir,  Carole B., Carole J., Cécile et Christian sont sur le 29km ils seront rejoints par Anna-Lou, Comdine et Anya (2 Cafeuses) tandis que Domi, Antoine et moi nous nous élancerons une heure plus tard sur le 16km.
les traiLadies

Il fait déjà très chaud quand le départ est donné à 10h15, je trotte à mon rythme sur les 4.5 premiers kilomètres par moment je marche car ça bouchonne un peu devant mais rien d'alarmant, je sais que Cyril m'attend à la passerelle pour faire des photos, quand j'arrive je lui dit "c'est mon dernier, je le sens pas", il m'avait devancé en prenant ces affaires de course et me dit qu'il va continuer avec moi, c'est pas bien autorisé mais comme je suis dans les 10 dernières et qu'il ne m'assiste pas (il porte pas mon sac, il ne m'aide pas il est juste là) ça devrait passer...


On traverse la fameuse passerelle et je confirme bien que j'ai le vertige, c'est magnifique mais mon estomac a fait quelques aller-retour entre ma gorge et mon ventre...mais a priori je ne suis pas la seule!
s'en suivent quelques lacets, je souffle déjà comme une vache, je suis bien dans le rouge et je n'ai fait que 5km....
Je reprend quand même la course, depuis le début je cours avec un monsieur habillé avec les affaires de foot du club de Montpellier (si il se reconnait) qui me dit "on est les derniers mais c'est pas grave!" et à ce moment là (juste après le pont de pierre pour ceux qui ont fait la course) un bénévole nous dit "mais non les derniers c'est les meilleurs il restent plus longtemps sur le parcours! hein miss goodpeoplerunnette, oh mais c'est Mary" euh.....oui! et là je fait la rencontre réelle de Vinvin20 que je croise régulièrement sur la toile, c'est quand même sympa ces rencontres inattendues! on en profite pour faire une petite photo et c'est reparti!

Enfin reparti c'est vite dit, j'attaque là les 2km les plus long de ma vie 300D+ en une seule côte bien raide (pour moi) sans lacet et quasiment sans ombre, je manque d'abandonner environ 10000 fois durant cette montée, en haut attend le ravito de la course, j'essaye de manger un tuc mais ça passe pas je prend quand même un verre d'eau discute un peu avec Mr Montpellier et on repart, une petite descente technique, là je suis bien je retrottine en faisant attention aux racines, je sais que plus loin m'attendent encore 300D+, Cyril me dit qu'ils n'auront rien à voir avec les premiers, j'ai du mal à le croire, mais pourtant il a raison, c'est plus une succession de petites montées et de replats, je marche (encore et toujours) mais je me sens moins mal que dans la première montée.


un grand bravo aux supers bénévoles!
Arrivés au point culminant de la course (800D+ dans les patte)s, j'essaye de relancer, ça va plutôt pas mal on aborde la descente avec pour objectif de ne plus s'arrêter jusqu'à l'arrivée, mais le destin en voudra autrement, juste devant nous, un compagnon de galère fait un malaise et tombe dans le fossé, il perd connaissance, Cyril va de suite voir ce qu'il se passe, paniquée j'appelle le PC course qui me dit de descendre jusqu'au prochain bénévole pour pouvoir trouver l'endroit exact où l'on est  et envoyer les secours, je descend à toute vitesse mais des crampes arrivent sans que je puisse faire quoi que ce soit, impossible de courir, je rappelle le PC course qui me dit qu'avec mes indications les secours sont en route...ouf, je finis donc ma course en marchant complètement cramée par ce coup de speed inattendu, le jeune homme à repris connaissance au bout de 15min, qui ont parue interminable à Cyril, déshydratation? hypoglycémie? crise épilepsie (pour en avoir vu quelques unes ça ressemblait quand même à ça)?? je n'en sais rien....mais à priori il allait mieux quand le médecin est arrivé, c'est le principal!

Je passe donc la ligne d'arrivée en 3h15 à ma montre (444 sur 450 arrivants plus quelques abandons), plutôt déçue par mon niveau sur cette course mais franchement c'est les plus beaux paysages que j'ai croisé lors d'un trail alors même si mes jambes n'ont pas pris le plaisir escompté mes yeux en ont bien profité!

Le bilan que j'en tire c'est que les forts denivellés ne sont pas pour moi, car je n'ai aucun moyen de m'entrainer dans mon plat pays et franchement galérer pendant des heures bof bof, donc je ne vais pas arrêter totalement le trail comme je l'ai dit hier mais je vais gérer mes courses en choisissant des deniv' inférieurs à 500D+ pour 15km de course ça sera mon maxi et on verra bien!

Bien sûr le week end s'est terminé devant une boisson bien fraîche!


le parcours:

le tracé garmin ici
quelques photos bonus pour le plaisir des yeux:

















Les CR des copines:
Anna-Lou qui la pauvre a eu bien des soucis: ici
Domi (après le mien en milieu de page) ici
Karo74 ici
pour les autres je les rajouterais au fur et à mesure.


Rendez-vous sur Hellocoton !

27 commentaires:

  1. MA-GNI-FIQUE le parcours ! Je note ça quelque part dans ma tête pour une prochaine fois parce que ça fait bien rêver. Bon, par contre, la saison ne me semble pas bien propice, j'ai l'impression que tu n'es pas la seule à avoir bien bien galéré. Allez, n'oublie pas que la chaleur n'y est pas pour rien dans cette histoire. Tu as tenu jusqu'au bout malgré la difficulté donc bravo à toi !

    RépondreSupprimer
  2. Les paysages sont trop beaux !

    Bravo pour être allée au bout en tout cas, parce que ce que tu décris ressemble un peu à ... l'Enfer ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! oui vu la chaleur l'enfer n'était pas loin :p

      Supprimer
  3. P*tain comme c'est joli! Mais je suis d'accord avec Running Sucks, en plein cagnard comme ça... tu m'étonnes que ça calme! Je surlike les passerelles raaah!
    (au fait, j'ai reçu mon t-shirt! Je meurs d'envie de l'essayer... après la douche!)

    RépondreSupprimer
  4. Les photos sont magnifiques !

    Et le plus important c'est que tu sois arrivée ( et entière :) )

    RépondreSupprimer
  5. Le gang des nouilles haha on a trop la classe !!
    Tes photos sont superbes :)
    bravo pour avoir fini Mary c'est vrai que sans travail de dénivelé le parcours des passerelles est costaud car il n'y a pratiquement pas de moment de récup mais ça se travaille y compris sur du plat, à Lyon on peut pas dire que j'ai des cols à grimper pour m'entrainer non plus :p
    J'attends de plus avoir mal aux jambes pour faire le RC de mon 29KM (32km à ma montre d’ailleurs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on a pas fait la photo du clan ds gourdes alors je me suis rattrapé avec le gang des nouilles^^ j'ai hate de lire ton récit!

      Supprimer
  6. Très bien ce CR de galère, t'es pas fière, mais tu as eu le bon raisonnement derrière, et puis il y a pleins d'autres types d'épreuves à faire! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je pense que je vais revoir mon programme et mes entrainements pour voir ce qui m'est le plus adapté!

      Supprimer
  7. Hello,
    Félicitations! J'ai fait deux trails dans ma vie et franchement je trouve cela trop dure moralement: Les montées, les chemins étriqués, les pierres et les descentes .... Je préfère marcher :)
    Tu peux être fière de toi. Le plus important dans ces courses difficiles, c'est de terminer

    Mystinguett

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! en fait quand on regarde le temps au final j'ai fait une belle rando!

      Supprimer
  8. bravo de l'avoir fait Marie c'est déjà beaucoup peu importe le temps etc etc..

    RépondreSupprimer
  9. Ohlala... Bravo pour ton courage à poursuivre ce trail des passerelles qui me semble être magnifique au niveau des paysages. (photos) Je note ce trail dans un coin de ma tête. Merci pour le CR et le partage de ton effort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, si tu à l'occasion en 2014 je te le conseille à 2000% avec un bon entrainement :)

      Supprimer
  10. Encore bravo même si tu as quelques déceptions ; tous les dénivelés ne se valent pas et certains sont très casse-pattes (surtout avec la chaleur) mais je suis sûre que cela va venir... et merci pour ces photos qui font rêver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, oui la premiere cote est vraiment casse patte!

      Supprimer
  11. Et bien voilà, tu comprends par cette course où je veux en venir avec la notion de plaisir que je rabâche sans cesse! Très bonne décision que de t'aligner sur des courses où tu sais que tes entrainements te permettront d'arriver dans un état physique acceptable, où tu prendras plaisir à courir dans de magnifiques paysages tels que ceux-ci. Et puis c'est parce qu'il y a des gens comme toi que je continue à courir : savoir que n'importe quel (ou presque...) trailer est là pour soutenir celui qui ne va pas bien, c'est rassurant. Le trail doit rester simple avec les valeurs que toi comme moi tentons de continuer à véhiculer! Bravo pour ta course, bravo pour ton récit, bravo pour t'être arrêtée pour secourir un "collègue", bravo pour savoir te limiter dans tes choix de courses!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est exactement ce que je ressens, cette course m'a fait "grandir" dans ma petite vie de "traileuse"

      Supprimer
  12. Je découvre maintenant le début et la fin de ton trail, après avoir partagé avec plaisir quelques minutes avec toi...Je pensais t'avoir loupé! Ta visière Goodpeoplerun, m'aura mis sur la voie. ça fait plaisir de voir que des personnes viennent de loin pour venir partager nos paysages. La chaleur a été terrible et en regardant les coureurs, je me disais que j'aurai moi aussi bien souffert sur cette course. Bonne récupération et au plaisir de te revoir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été ravie de te rencontrer, bon j'étais dans un état un peu pitoyable! mais je retiens ta phrase sur les derniers, elle devrait m'acompagner assez régulièrement!

      Supprimer
  13. Qu'est-ce que c'est beau! Bravo Marie et bonne récupération :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci oui c'était superbe une bien belle région!

      Supprimer
  14. Marie, tu sais ma phrase sur les derniers, elle n'est pas dite au hasard. J'ai souvent fait parti des derniers wagons lors de mes courses. en Oisans il y a deux ans, j'avais fini mon 1er 20km en Trail en plus de 4h et dans les 3 derniers...les deux autres étant aussi des membres du TTT. La compét. je l'avais un peu mise de coté à cause de ça, privilégiant les sorties natures à mon allure..Mais je crois que tu m'as redonner espoir avec ta détermination et ton sourire ;)

    RépondreSupprimer