9 sept. 2013

Trails du Sancy 2013

Après le trail hivernal et ma première experience de bénévole (à lire ici) me revoici au Mont-Dore pour la version estivale du trail, enfin estival c'est vite dit, effectivement ça fait 2 mois qu'il fait beau alors la pluie a choisi CE week end pour faire son retour!
Mais si le ciel est gris la bonne ambiance est toujours au programme au Mont-Dore!



Vendredi soir on retrouve Steph de Basket aux pieds à Bourges pour rejoindre l’Auvergne et ces montagnes!

Samedi
Cyril part se promener dans la montagne pour baliser les parcours (il vous raconteras tout ça sur son blog) et Steph et moi on se prépare pour la Dorée Trail 12.5km 550D+ une course 100% féminine que je vous ai présenté la semaine dernière, j'appréhende toujours autant le deniv' j'ai toujours un peu peur pour ma cheville, il a plu toute la nuit mais le temps s'est calmé et je décide de partir sans mon imper, la tension monte dans le sas de départ mais Tibou et lady Melody sont là pour assurer l'échauffement!
crédit photo: Trail du Sancy
le top départ est donné le début de la course est en ville, en légère côte histoire de vraiment s'échauffer, et ça y'est on est dans le vif du trail! la montée au Capucin se fait par un single en sous bois très sympa, ça grimpe mais franchement j'apprécie cette montée je monte en marchant mais à un bon rythme pour moi! le seul bémol la pluie est revenue puissance 1000 c'est le déluge sur les volcans! On rejoint les piste de skis de fond pour arriver au Capucin, je connais bien ce passage c'est assez venteux (et ça n'a pas loupé) je commence à regretter ma veste imperméable, ça fait environ 6km de course en 1h je décide de prendre un bonbon énergétique Gu et....je l'avale tout rond gloups ça passe mal! j'arrive à un bénévole (bravo à eux les pauvres ils doivent se glacer à pas bouger et à attendre les dernières dont je fais parti) il m'indique de faire attention dans la descente je me doute bien qu'avec toute cette boue ça doit glisser!
crédit photo: Trail du Sancy

je commence à descendre et ......ah oui quand même! Je sais que la patinoire a été aménagée pour accueillir les coureurs dans le centre ville mais à priori ils ont délocalisé la patinoire dans le chemin des fromages! je glisse une ou deux fois avant de tomber pour de bon, pas la méga grosse gamelle mais je tombe hors du sentier et vu que le terrain est "un peu" gras je continue de glisser et de rouler-bouler! Bon je me relève (en pestant bien après moi) et je repars en tout schuss car oui impossible de marcher encore moins de courir il faut glisser (sur les pieds ou sur les fesses!) je remercie l'organisation qui a eu la bonne idée de mettre des cordes fixes par endroit (et aussi quelques bénévoles qui nous rattrapaient en bas de certaines descentes)!  20min pour faire 1km en descente c'est du super record ça!

j'arrive au ravito avec dans la tête l'idée d'abandonner mais pour une fois j'ai étudié le parcours, et je sais que la seconde partie est moins technique et vu que l'abandon est moi on est pas copain (une vrai tête de mule...) je décide de continuer! on doit passer ce qui devait être un ruisseau à enjamber et qui s'est transformé en torrent de boue, on a de l'eau jusqu'à mi-mollet et comment dire elle est.....très froide! on se croirait dans un parcours du combattant! (vous pouvez voir une idée du passage sur la photo du journal d'aujourd'hui)
crédit photo: Caroline
Une fois au sec, j'essaye de relancer mais j'ai assez mal au poignet et je n'ose pas trop courir dans le début de la descente par peur de retomber, quand la pente s'adoucit je décide de recourir car 1-j'ai pas envie de me faire dépasser par la concurrente que j'entend derrière moi et 2-j'ai hâte d'arriver!
Je fini ma course dans l'amphithéâtre qui sert de ligne d'arrivée (super idée d'ailleurs) Damien me tend le micro....euh....."bonjour micro" il me demande comment s'est passée ma course (Damien pas le micro) mais mes neurones sont complètement déconnectés alors je bafouille je sais plus quoi et on me dit d'aller voir les secouristes, je m'attend à ce qu'on me donne un pain de glace et basta mais non je me retrouve embobinée dans une couverture de survie, je me sens comme un filet de cabillaud dans sa papillote, il manque plus que le légumes, d'ailleurs il doit exister quelques photos de cette belle tenue (Steph, Emmeline, Gaëtan si bous passez par là, ah ben ils sont passés! ajout des photos en fin d'article!). Le secouriste appelle les pompiers pour leur signaler une suspicion de fracture (non mais ça va pas être possible....) et je me retrouve dans ma "chère" ambulance direction les urgences de Clermont...
Au final moins grave que prévu: une grosse entorse du poignet et une épaule un peu en vrac.
ma meilleure amie pour les 3 semaines à venir

Ah oui je vous ai pas dit: je fini mes 13km 575D+ en 2h22 114ème sur 117 et la cheville va bien!
données garmin: ici

Merci les filles pour ce super parcours, la vue sur la vallée depuis le Capucin est superbe, promis je reviendrais pour battre mon record (mais sur terrain sec!)

Dimanche:
Je retrouve ma place de bénévole après une nuit très courte, j'ai vraiment adoré cette journée, j'aime être au contact des coureurs avant la course et surtout après pour une dernière fois les féliciter et pour avoir leur premières réactions à chaud (très humide et boueuses les réactions cette année) et l'ambiance entre bénévoles est top, en plus j'ai été chouchoutée par tout le monde, une vraie famille ces XTTRiens (bon un peu moqueurs parfois^^ )

quelques photos des warriors du jour sur le 18, 34 et 60km
Patrick Bringer: vainqueur du 34km

Fabien Chartoire: 2ème du 34km

Yann Currien: 3ème du 34km

Anne-Lise Rousset: 1ère féminine du 34km
Marion Lorblanchet (dite Bubu): 5ème féminine du 34km
Steve Lecomte : 16ème du 60km
Sylvie Negro: 1ère féminine du 60km

et....Mr Baskets qui arrive de son 34km
Je voulais finir par un GRAND bravo à Steph qui a relevé haut la main le défi 13km+18km+bière son CR: http://basketsauxpieds.com/trail-du-sancy-2013/
mais pour le dernier défi j'ai la preuve:


mais elle a bien couru donc c'était mérité:

Je reviendrais vous parler de mon futur programme course du coup ça reste d'être un peu chamboulé!

le cabillaud en papillote (modèle avec et sans la tronche!) Merci Gaëtan et Christophe!

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 commentaires:

  1. Aaaah j'adore! Enfin pas le poignet en vrac! Mais t'as fini avec ton entorse et ton épaule démise... balaise!
    Bravo les filles!

    RépondreSupprimer
  2. Et bien quel aventure !
    Effectivement le temps n'a pas joué en votre faveur.
    Finisher en étant blessée, je dis plus que respect !
    Soigne bien tout ça, on t'accorde du repos bien mérité :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de me l'accorder je vais en avoir besoin :)

      Supprimer
  3. Rha la la, je vis tellement la chute dans la boue en pente (ou dans la pente en boue, c'est selon). Saloperie (c'est dans ce type de terrain où j'ai laissé une épaule). D'accord avec Nolwenn, tu finis triomphale, en mode warrior, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la boue en pente exactement ça! j'ai pensé a toi et ton épaule aux urgences!

      Supprimer
  4. Bravo pour ta course ! Mais au repos maintenant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! promis je vais lever le pied (à defaut de pouvoir lever le coude!)

      Supprimer
  5. Marie la cascadeuse ! il ne faut pas écouter tout ce qu'on te dit les bains de boue d'accord ! c'est bon pour la peau ! mais quand même ! hihi(j'ai fait pareil que toi dimanche sans le passage chez les pompiers ! petite coquine ! lol ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai testé pour vous: la cascade in the boue ^^
      remet toi bien aussi!

      Supprimer
  6. Quelle aventure ;-) On sent bien que tu en as bavé ! En plus par temps de pluie ça ne devrait vraiment pas être simple.
    Bravo pour ta course !
    Prends le temps de te reposer.. Bonne récup !

    RépondreSupprimer
  7. quelle aventure !! comme quoi le sport c'est pas si bon que ca pour la santé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà on devrait écrire sur les dossards: "le sport peut gravement vous nuire!"

      Supprimer
  8. Bravo pour cette course! Malgré le temps pourri et la blessure, t'as eu la volonté de terminer! Maintenant, du repos pour guérir tout ça et repartir sur les chapeaux de roue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je commence déjà à regarder où sera mon "Come Back"! :p

      Supprimer
  9. quel week end .... tu t'en souviendras ;) le parcours était bien technique à la base et la pluie n'a rien arrangé.... tu peux être fière de toi d'avoir mener cette course jusqu'au bout ... encore bravo

    RépondreSupprimer
  10. Ooooh le joli petit cabillaud ! Ralala, quelle aventure ! Ça me donne pas plus envie de faire du trail mais c'est en tout cas très mouvementé (ce qui vaut des CR plus surprenants que les courses sur route ^^). J'ai fait de la rando au Sancy cet été, j'imagine bien les décors ... Allez, bon rétablissement à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Mais si vient faire des trails avec nous, on rigole bien!

      Supprimer
  11. Et bien c'est un solide weekend... Belles photos surtout dans la papilotte ;-) Soigne bien le poignet et bonne récupération ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! je trouve aussi que je porte très bien la papilotte, un look pass partout ^^

      Supprimer
  12. Oh ben dis donc, t'arretes de faire ta cascadeuse dis ! D'abord le bonbon avalé d'un trait, ensuite des chutes dans la boue... Tu prends trop de risques ! :)
    Plus sérieusement un très beau récit que voilà et une belle course. Bravo! Maintenant repose-toi et soigne-toi bien, tu l'as bien mérité. ('_^ )
    Bon rétablissement et reviens-nous vite en forme avec tes baskets roses aux pieds. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci!
      En fait je me dit que j'aurais du m'arreter au bonbon c'etait un signe^^

      Supprimer
  13. Une vraie warrior !!
    Vivement la prochaine course et surtout qu'elle se termine plus "tranquillement" !
    Bonne récup et prends bien soin de toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère aussi! si je pouvais éviter les cascades sur les autres courses de fin d'année je signe de suite!
      Merci

      Supprimer
  14. Et bien Mary, quel trail aventure ! Tu es vraiment courageuse d'avoir été au bout :)
    Soigne-toi bien maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, le trail c'ets l'aventure au bout de la basket!

      Supprimer