16 juin 2014

Semi-marathon du Vignoble d'Alsace le CR


crédit photo MVA

Das esch de Düma
da schittelt d'Pflüma
da hebts sa uff
da trajt sa heim

un d'r kleina Stumpe esst si alla alein
Comptine Alsacienne

Me voici partie en Alsace pour me promener courir, ce semi a été décidé autour d'une table juste avant le semi de Paris (Merci Philippe et Béa) alors je commençais un peu à l'attendre, et nous y voilà! Hoplà (injonction typiquement alsacienne!) 
J'avais commencé une préparation béton pour passer sous les 2h (Merci Ulrich) mais le mois de mai est passé par là, je n'étais plus du tout prête...
Peut importe, ce semi est qualifié de festif, alors ma principale préoccupation sera de m'amuser, c'est bien aussi non?


Tout d'abord quelques jours en famille et un petit footing autour de Gumbrechtshoffen histoire de quand même dégourdir les jambes et réveil à 6h30 en ce dimanche matin (très) ensoleillé, direction Dorlisheim où se tiennent les départs du marathon et du 10km et le départ de la navette pour le semi.


Le semi part en effet de Scharrachbergheim à (environ) 21km de Dorlisheim, c'est là que nous prendrons la route accompagnés des marathoniens qui entameront leur seconde partie de course.
crédit photo MVA
Juste avant de prendre la navette je croise Eric de Casalrunning.com, nous discutons un peu de la région qui me parait très sportive et où les marques sont bien implantées.


Et quelques minutes après je pars enfiler mon costume de super héro, non non je ne parle pas au sens figuré, le côté festif de la course réside aussi dans les déguisements de quasiment tous les concurrents (et plus des ravitos dont je vous ai parlé ici), les déguisements sont très variés (je vous en reparlerais plus loin) pour ma part j'ai opté pour une version féminisée (et home made) de Captain América, je savais (ou plutôt j'espérais) qu'il ferait chaud à cette époque en Alsace, il fallait donc une tenue avec laquelle je puisse courir sans crouler sous la chaleur (et un déguisement avec casquette me paraissait indispensable).


9h me voici dans le bus qui me conduit vers le départ (non je ne réécrirais pas le nom de la ville) et j'arrive vers l'arche, c'est une grande fête tout autour de moi: les zorettes cherchent leur sergent garcia, 2 borats ont revêtu leur plus beau maillot, tout le monde cherche de la crème solaire, la queue devant les toilettes sèches est un spectacle à part entière....J'ai même trouvé un concurrent à Daddy (pour qui le chocapic est le produit dopant ultime) bon là il s'agit d'une version alternative à base de Nesquick.




Moi ça va, pas vraiment la pression, je profite de l'ambiance, même si je me sens un peu seule pour le coup. Et puis c'est le départ,on ne part pas en trombe pour une fois! C'est dans ce petit rythme que je règle mes pas, mon MP3 vissé sur les oreilles pour essayer de me créer une bulle dans tout ce brouhaha. Les 5 premiers kilomètres se font assez "rapidement" (31min) même si les ravitos (environ tous les 2km) créent quelques jolis bouchons (de vin^^).
Je profite de ces jolis villages alsaciens pour me dire qu'on viendrait bien passer quelques vacances par ici, faudra que j'en reparle à l'arrivée!


A partir du 6ème kilomètre, je commence à peiner et je devine très vite que le RP ne sera pas pour aujourd'hui, tant pis je suis là pour PRO-FI-TER! 
En plus, il fait très chaud, et j'ai énormément de mal à m'hydrater, la boisson isotonique que j'ai préparé ne passe pas du tout et le vin des ravitos....euh non je ne vais pas essayer! Heureusement j'arrive à boire quelques gorgées d'eau que les nombreux bénévoles nous tendent régulièrement.
Et puis en plus en plus (oui je liste mes excuses plus ou moins bidons de mon non RP) l'Alsace c'est loin d'être plat:


Alors à partir de ce fatidique km6, j'alterne marche (dans les montées) et course, mais tout ce passage se fait dans les vignes alors même en peinant j'apprécie ma course mon parcours. Et je fais de belles rencontres, un dinosaure violet me fait la conversation puis c'est au tour d'un ersatz de Loana (en plus poilu) puis un moine avec sa bure, on continue de traverser les charmants villages alsaciens où les spectateurs ont répondus présents, mention spéciale à Traenheim où l'ambiance était vraiment géniale!
Vers le km12 je décide qu'il faut quand même recourir car l'ambiance et les bonnes odeurs qui émanent des ravitos gastronomiques ne font pas avancer mes jambes plus vite et comme dirait mon chéri "Tu n'es pas là pour acheter un lopin de terre!"



Je finis donc ma course en profitant de toutes les douches froides improvisées qui jalonnent le parcours et juste avant le tapis rouge final, je profite de voir mes spectatrices préférées pour faire le pitre devant elles (elle m'attendent quand même depuis tôt ce matin)
non je n'assume pas cette photo^^

Je passe la ligne en 2h19 (pas loin de mon plus mauvais temps sur semi mais vous l'avez compris j'ai plein d'excuses!) en 868ème place sur 1329 (pas si mal) et 98ème de ma catégorie.

Après mon arrivée je croise Sonia de Iguanodon  depuis le temps que l'on se parle sur internet je suis vraiment contente de la rencontrer! (bientôt un article complet sur cette marque) 

Je récupère mon polo "finisher" qui est vraiment joli et portable (contrairement à certains T-shirt) et pour les allergiques au rose je vous rassure il existait le même en noir et orange. Un panama sympa, cadeau pour avoir couru déguisée et une bouteille de Riesling on était bien gâtés sur cette course!
je me la pète aujourd'hui!



Mais il est déjà temps de reprendre la voiture et de rentrer dans ma contrée bien plate et beaucoup moins colorée....
Je me demande bien quelle sera ma prochaine course, mon prochain objectif pré marathon, j'aimerai trouver un semi sympa fin septembre, début octobre mais pour l'instant....je cherche...Je vais essayer de garder un rythme de 25-30km par semaine pour ne pas laisser ma motivation s'échapper!

C'est parfois un peu compliqué la période post course surtout quand on repart avec plein de belles images en tête comme ce fut le cas dans ces vignobles en Alsace!
et en attendant......repos!


bis bàll !

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Je t'envie tellement, c'est une course (semi ou marathon) qui me tente tellement parce que bah l'Alsace c'est chez moi :D même si pour l'instant je vadrouille un peu partout.

    Et en effet l'alsace c'est loin d'être plat, ton récit me rappelle mes courses dans les vignes mon dieu !! Dont une qui s'est finie avec une montée à 20% , ma mère avait carrément pitié de moi !

    Bravo en tout cas, suis contente que t'aies apprécié cette course :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! c'est vrai que ça grimpe en Alsace, j'avais fait un semi dans les vignobles en Bourgogne c'était un peu pareil

      Supprimer
  2. bravo Marie joli récit belle photos!tu n'as pas la route des vins et la route du retour après? car c'est pour çà que les routes d'Alsaces sont avec tant de virages ,c 'est la faute au bon vin!en tout cas bravo tu as fini la course malgrès les cotes biz des Trucidiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on a fait la route des vins de Bourgogne pour rentrer! on y retournera pour les vins d'Alsace
      Biz

      Supprimer
  3. Dommage que l'on ai pas eu 5' pour se rencontrer!
    Un énorme souvenir ce Marathon (Mon 3éme en Alsace avec une fête inoubliable à chaque fois)
    Bravo pour ton costume en tout cas
    P.S: les perruques jaunes à la Daddy étaient pour rendre hommage à notre grand ami Jean Paul qui est parti beaucoup trop vite pour aller courir dans d'autres contrées lointaines.
    Thepinkrunner

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait je vous ai vu au départ du marathon mais je ne t'ai pas reconnu...je m'en veux de ne pas avoir reconnu Béa qui était superbe! On se reverra bientôt j'espère
      Pour les perruques jaunes c'est vrais que j'en ai vu beaucoup mais je ne connaissais pas la signification :(

      Supprimer
  4. Oh quelle course ! 3ème participation, 3 fois déguisé, toujours beaucoup de plaisir. Paysage, parcours, ambiance, et proche de la maison !
    Si on parlait de millau ! Amis coureurs et amies coureuses, le viaduc sera a nouveau le paradis des coureurs en 2016. Que dire : se rapprocher du viaduc est magique, il est majestueux ! Grimper et s arrêter dessus donne des sensations ! Ah, si, prenez votre appareil photo et votre temps (perso 2h50 et 50 photos !!), vous ne le regretterez pas !
    La vamp qui se trouve sur ta photo alias Antoine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah bonjour Madame la Vamp!
      je ne peux que penser la même chose que toi pour Millau c'est vraiment une course magique! j'ai un bon paquet de photos aussi (2h56 pour moi) :)

      Supprimer
    2. Eh eh ! Je te conseille vivement la traversée des dentelles ! Bon, faut aimer la chaleur, les montées, les chemins et là aussi, paysages splendides ! Bon, c est en juin ! ;-)

      Supprimer
    3. j'ai été voir il a l'air vraiment sympa je le note pour l'année prochaine :)

      Supprimer