21 oct. 2014

Marathon de Montpellier 2014 (en relai)

http://lafilleauxbasketsroses.blogspot.com/2014/10/cr-tres-long-marathon-de-montpellier.html

H+48 il est temps de poser sur papier (et sur clavier) mes impressions sur ce semi...
Mais revenons un peu en arrière avant l'heure fatidique du départ.

Samedi: 
Après une arrivée tardive la veille à Montpellier, nous partons de bonne heure et de bonne humeur, en famille, vers le village marathon.
On croise Laurent dans le hall de l'hotel, on se retrouvera plus tard à la remise des dossards.
Pour nous qui arrivons tôt (il est à peine 9h30), le village est très bien organisé, on récupère nos dossards, nos petits cadeaux et nos T-shirt de course, on discute sur quelques stands, c'est très agréable, pour la foule de l'après midi à priori ce fut une autre histoire.

10h00 Départ de Charline, 5 ans, pour sa toute première course, 500m, une petite pointe d'appréhension au moment de partir toute seule mais à priori un bon moment d'amusement et une médaille bien méritée.



11h15 Départ d'Ylona, 10 ans, pour 1km, cela fait un moment qu'elle se prépare pour cette course, elle s'élance très concentrée et fait une belle course, au moment d'éteindre son chrono, il affiche....59min et quelques...Elle a oublié de l'arrêter après son échauffement une heure plus tôt, Pas grave! Elle devait être à un peu plus de 10km/h je pense.

Le reste de la journée sera consacré à la visite de Montpellier (notamment le zoo du Lunaret et le quartier d'Antigone) avec Laurent et sa famille, un vrai week end familial très sympa (et on en a déjà prévu d'autres!)

Dimanche:
Le réveil et la préparation se font dans le calme, j'avais pris le parti de partir à jeun, Cyril arrive à me convaincre de prendre quand même une compote. Nous partons tous ensemble vers le départ (avec Laurent et sa famille); la foule est au rendez-vous, le marathon solo est parti 45minutes plus tôt, nous nous retrouvons donc avec tous les relais (par 2 et par 6)


9h26: top départ, Arggggh ma montre n'a pas encore trouvé le GPS, tant pis....un dernier coucou à mes supporters et la course est lancée, 500m toujours pas de GPS, je pense être trop rapide mais bon dans ces départs en masse c'est souvent le cas.

Borne du premier kilomètre, miracle, le bip bip de ma montre se met en route, pour elle la course commence ici (à près de 12km/h, effectivement c'est trop rapide) Je calme le jeu pour me stabiliser vers les 10.5km/h. Je me sens bien malgré la chaleur déjà bien présente, pour l'hydratation et la nutrition je reste sur mes habitudes: boire tous les 3km et prendre un gel tous les 6km, c'est un rythme qui me convient bien en général.
Km3: pas de soucis, je bois comme prévu
Km6: premier petit arrêt pour prendre mon gel, oui je n'ai pas encore trouvé la technique pour m'alimenter en courant sans m'étouffer alors je marche quelques pas c'est pas ça qui va amputer ma perf!
Km9: je ne suis pas censée m'arrêter pour boire mais il s'agit d'une zone de relai pour le relai à 6: les relayeurs à 6 doivent prendre la voie de droite et ceux à 2 celle de gauche pour ne pas perdre de temps sauf que la voie de gauche est pleine de relayeurs à 6 allongés par terre donc impossible de courir, il faut se frayer un chemin, j'en profite pour bien m'hydrater, je sais que 1km plus tard je pourrais remplir mes bidons, je repars en courant et je passe devant un ravito...sans eau!
Tant pis il me reste un bidon entier ça le fera jusqu'au prochain ravito (km15). Je dois avouer que toute cette première partie je me sens très bien physiquement mais ce semi n'est pas vraiment à la hauteur de mes attentes, le parcours est bof bof, on alterne entre voies rapides, grandes avenues, et même parking de grande surface (où certains coureurs ne se gênent pas de couper quelques centaines de mètres de course...) Mais bon je suis là pour courir et pas pour admirer le paysage...Et il fait très chaud...au km14 je décide de m'asperger avec mon bidon restant, le ravito arrivant bientôt, grosse erreur de débutante, car arrivée au ravito, plus d'eau (encore) que du coca... et je ne sais pas si c'est la déception de ne pas voir d'eau là où j'en attendais où un réel coup de chaud mais pour moi c'est le black out total, les jambes coupées, les papillons devant les yeux, le gel au cola du km6 qui remonte (moment glam' du récit).
A ce moment là la course entre sur un stade, il faut faire un tour de piste et repartir, là encore j'ai vu des coureurs couper (quel intérêt?) là encore il s'agit d'une zone de relai à 6 et il faut encore slalomer entre ceux qui ne courent plus...(enfin je ne cours plus trop non plus à ce moment là...)

Les 6 derniers kilomètres seront en stop and go, j'essaye de me fixer des mini-objectifs pour ne pas craquer (courir 1000m et marcher un peu, souvent les 1000m se transforment en 700m mais tant pis il faut avancer).
Sur le parcours, une dame a sorti une table de camping avec des verres d'eau (vers le km17) je la remercie mille fois, la côte du 18ème km que j'ai fais la veille en marchant, fini de m'achever, au km20 enfin un ravito avec de l'eau, je saisi la bouteille tant convoitée et je continue tant bien que mal, je passe sur le tapis du semi en 2h17min52s un de mes plus mauvais temps sur cette distance, surtout que jusqu'au km15 j'étais sur les bases de 2h mais tant pis je m'accroche pour finir les derniers mètres et je passe le relai à Laurent, enfin libérée de cette course!

Oui là c'est pas la grande forme :p

Nous retournons à l'arrivée en tramway (ou "train mouillé" pour Charline) pour retrouver mon coéquipier de choc qui boucle son premier semi en 1h31, je fais les derniers hectomètres avec lui et nous passons sous l'arche d'arrivée pour un temps marathon de 3h56min00, nous prenons la 185ème place sur 364 et la 50ème place en relai mixte sur 117, ce qui est tout à fait honorable.

Au final un super week end avec de belles rencontres, je garde quand même un goût amer de ma course car je ais que j'aurais pu faire mieux (avec de l'eau) ce résultat ne reflète pas du tout la progression que je sens à l'entrainement et c'est très frustrant...Alors je vais ressortir de calendrier VO2 pour me trouver un semi avant la fin de l'année!

Je suis désolée si dans mon récit je ne suis pas très cool avec l'organisation mais les petits points que j'ai cité m'ont vraiment dérangé...(et je n'ai pas parlé des points d'épongeage que je n'ai jamais vu et de tous les relayeurs qui ont fait le parcours avec leur coéquipier qui les suivait à vélo)

En tout cas la Runnosphère m'aura permis cette rencontre qui ne sera pas la dernière!
Le récit de Lolotrail: ici

Les données courses (on voit mes déboires de la fin de course...)





Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

  1. Pour mon futur 1er marathon, j'avais prévu Toulouse puis vaguement Montpellier au final je quitterais la région pour ce 1er marathon puisque j'ai définitivement choisi La Rochelle, le semi de Toulouse m'ayant servi de leçon et ton CR confirme que j'ai bien fait de changer mon fusil d'épaule...En Languedoc Roussillon les petites courses de village sont vraiment tr'ès sympas mais le public n'est jamais trop au rendez vous et les organisations laissent parfois à désirer sur les semis par exemple, ici c'est le rugby qui fait déplacer les foules, pas la course à pied hélas!!!

    Bravo tout de même d'être allé au bout et bravo à tes filles aussi ;o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      Je pense que ton choix de la Rochelle est plus judicieux effectivement

      Supprimer
  2. Bravo pour vos courses à Charline, Ylona, Lolo et toi!
    C'est d'autant plus fort avec une organisation chaotique. Je trouve d'ailleurs cela franchement limite de la part des organisateurs. Le minimum est de pouvoir fournir de l'eau aux participants.
    Enfin, tu as su puiser dans ton mental pour terminer, et je suis certain que ton prochain semi sera en moins de 2h!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'espère que tu auras raison pour mon prochain semi :)

      Supprimer
  3. Du coca aux ravito et pas d'eau... ils abusent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a du avoir de l'eau à un moment mais plus pour moi!

      Supprimer
  4. C'est franchement pas top que les relayeurs 6 se couchent où se mettent dans votre allée, quand tu es dans une course c'est quand même bien chiant de devoir s'arrêter quand on est bien ou quand on en a pas envie.
    Et le manque d'eau quand même sur semi c'est vraiment pas le top.
    Si tu le sentais pas au final 2h17 c'est pas trop dégeu. Et puis beau temps pour ton coéquipier et beau classement final!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te dire que j'ai pesté (interieurement) contre tous les coureurs couchés dans l zone "course"

      Supprimer
  5. Un grand bravoooo à la fine équipe de la Runnosphère !! une belle performance !! bisous

    RépondreSupprimer
  6. Bravo pour ta course, de toute manière il en faut des ratées pour pouvoir mieux profiter des courses réussies ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'ai beaucoup ce que tu dis! je m'en souviendrais :)

      Supprimer
  7. Bien sympa la petite journée du samedi.
    Bravo aux filles pour leur course! C'est génial de pouvoir en faire tout petit!
    Aaaaah j'ai horreur de commencer à courir sans GPS...
    Effectivement quel est l'intérêt de couper ? Certains pensent vraiment trop chrono...
    Bons résultats tout de même au niveau du marathon!
    Bravo d'avoir tenu bon! Et d'être allée au bout de ce semi! Allez c'est parti pour le prochain d'ici la fin de l'année hihi
    Et surtout un excellent week-end c'est clair!

    RépondreSupprimer
  8. Bah si bravo quand même! Même si tu es déçue on ne maîtrise pas toujours tout et l'important c'est de finir! T'auras d'autres occasions pour les chronos. L'absence d'eau et les relayeurs allongés sur votre voie c'est pas du tout abusé comme concept... J'aurais peut être mis un petit oup de pied en passant. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) pour le coup de pied ça m'a légèrement effleuré l'esprit (mais ils étaient bien plus grand que moi et ils devaient courir plus vite :p )

      Supprimer
  9. Bravo pour ta course ! Tu as le sourire :)

    RépondreSupprimer